Comment le marché de la charge rapide évolue ? De 50kW et au-delà !

Le réseau d'infrastructures de recharge peine à suivre la progression des ventes de VE que déjà l'attention se porte sur la charge rapide. Dans ce domaine, le précurseur Tesla se fait talonner par de plus en plus d’acteurs privés qui commencent à s'intéresser à ces super chargeurs, particulièrement adaptés à l'itinérance. Comment les électro-automobilistes peuvent-il profiter de ce réseau ? 

Les ventes des véhicules électriques ont franchi un cap symbolique en 2022 : elles ont dépassées celles des véhicules diesel. Pour les automobilistes qui hésitent encore à sauter le pas, la question du prix et de l'autonomie des batteries restent des freins importants à lever. Mais les insuffisances du réseau de recharge inquiètent encore plus les acheteurs potentiels.  

les lacunes des infrastructures de recharge en france

Le déploiement d'un réseau de bornes de recharge publiques sur le territoire national ne se fait pas aussi vite qu'espéré. Les autorités françaises n'ont en effet pas réussi à atteindre l'objectif qu'elles s'étaient fixées de 100 000 bornes, à la fin de 2021. 

Il y avait 57 732 points de recharges ouverts au public au 31 mars 2022, selon l'Avere-France. Pour l’instant, la très grande majorité (94%) de ces bornes ne peuvent pas fournir de charge rapide (égale ou supérieure à 50kW). 

A l'échelle européenne, il est estimé que nous avons besoin de 3 millions de stations de recharge publiques pour accompagner la croissance du parc automobile électrique

Les autoroutes sont les mieux loties 

Sur les aires des réseaux d'autoroute, les raccordements électriques s'accélèrent pour pouvoir accueillir les stations de recharge.

Les aires raccordées sont passées de 20 % à 64 % en une année selon la déléguée générale de l'Avere France. Les exploitants d'autoroute Vinci, l’APRR et Sanef dans le nord de la France ont multiplié les investissements ces derniers mois pour corriger le manque d’infrastructures de recharge.

ils prennent ainsi la plupart du temps en charge le raccordement au réseau Enedis, pour accélérer le nombre de stations de recharge qui n'étaient jusqu'à présent disponibles que dans une aire sur trois. 

Si c'est une avancée, le parc de bornes de recharge apparait encore comme sous-dimensionné, particulièrement si l'on pense aux chassés - croisés des départs en vacances

.Le manque de stations de recharge (ou parfois les problèmes de maintenance) nuisent encore aux électro-automobilistes qui appréhendent encore les longs trajets. 

Appel aux opérateurs privés 

Pour accélérer encore le développement de l'infrastructure, l’État a lancé, dans le cadre de France 2030 un appel à projet pour soutenir l'installation de stations de recharge haute puissance, qui demandent des investissements lourds. Le programme prévoit le déblocage d’une enveloppe totale de 300 millions d'euros  – pour pouvoir recharger rapidement en ville ou sur les grands axes.

Les bornes Ultra-rapides, la nouvelle norme autoroutière

Permettant de charger un véhicule sur un temps très court (charge de 80% de la batterie en  15 à 20 minutes) la charge ultra rapide n'est adaptée qu'aux véhicules qui peuvent supporter une puissance de 150 kW à 350 kW.

Ces bornes ultrarapides répondent parfaitement aux usages autoroutiers.

Les superchargeurs Tesla ont tracé la voie

La démocratisation des charges ultra-rapides en France a été impulsée par le constructeur américain Tesla, avec une première station d’une puissance de 135 kW ouverte en 2014 dans la région d’Auxerre.

Depuis, 230 points de charge de haute puissance ont été installées dans l'Hexagone. 

Le réseau des super chargeurs Tesla, qui à l'origine n'accueillait que les clients de la marque, s'ouvre petit à petit aux véhicules d'autres marques, à condition de s'équiper d'une prise CCS.  

Le consortium Ionity (BMW Group, Daimler AG, Ford Motor Company et Volkswagen Group) a emboité le pas de Tesla en installant une centaine de stations délivrant jusqu’à 350 kW afin de faciliter l'itinérance en véhicule électrique. 

TotalEnergies s’est lui aussi lancé dans la recharge rapide en installant des bornes haute puissance dans ses stations (jusqu’à 175 kW). 

Désormais des startups européennes tentent également de prendre des parts de marché en s'implantant dans les zones blanches  (Fastned ou Allego aux Pays-bas, Electra en France). 

 

Comment accéder au réseau de super chargeurs ? 

le plus simple pour accéder au la majeure partie des bornes de recharge ultra-rapides est de faire partie d'un réseau ouvert, tel que proposé par Virta. En effet, nous offrons le second réseau le plus étendu d'Europe grâce à la connexion aux réseaux de roaming de Gireve : cela représente environ 7,5 % des électro-automobilistes dans toute l'Europe !

Grâce à es partenariats, Virta est en mesure de proposer un réseau 170 000 points de charge partout sur le continent. Une coopération efficace entre tous les fournisseurs de services de recharge électrique (EMSP) a permis de répertorier les bornes puis de donner accès aux conducteurs et les facturer peu importe l'opérateur avec lequel ils ont signé un contrat.  

Grâce au roaming, le conducteur d'une voiture électrique n'a pas à se soucier de savoir à quel réseau appartient une station de recharge. Il peut utiliser un nombre varié de stations de charge en gardant un seul compte client

Résultat ? Un client d'un réseau ouvert peut bien plus bénéficier des avantages de la charge rapide autour de chez lui, en déplacement sur le territoire national ou dans des trajets sur le continent européen. 

Malgré les limitations de production des fabricants de bornes et les pénuries de composants, le nombre de chargeurs ultra-rapides dans le réseau Virta est en constante progression. En janvier 2021, il était estimé que Virta offrait à ses clients un accès à 3 560 bornes ultra-rapides en Europe

 

New call-to-action

Le domaine de la charge ultra-rapide n'a pas fini de séduire les électro-automobilistes, avec des vitesses de recharge sans cesse repoussées. Des chercheurs chinois viennent en effet de mettre au point une batterie qui peut se charger à 60 % en 6 minutes seulement. Un record, qui n'attend qu'à être battu ! 

Sur le même sujet

Contactez-nous

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous recontacterons au plus vite.